Le 28 août 2016, XVème dimanche après la Pentecôte




Chers amis de l’Institut !


Demain lundi 29 août débute le chapitre annuel de l’Institut. Du lundi au vendredi, ce seront pas moins de 400 messes qui seront célébrées à Gricigliano par les 80 prêtres incardinés dans l’Institut.
Tant que la surface du séminaire rend la chose possible, tous les chanoines de l’Institut du Christ Roi Souverain Prêtre se réunissent en effet en Toscane chaque année, à la fin août, durant une courte semaine, autour de leurs supérieurs et fondateurs. Cinq jours de vie fraternelle ponctués de conférences le matin et d’entretiens et de retrouvailles fraternelles l’après-midi. Vêpres, répétitions de grégorien, apéritifs et complies comblent le reste !
Le lundi, la semaine s’ouvre autour d’un déjeuner en silence suivi d’une première récréation durant laquelle il fait bon, tous, se retrouver après nos apostolats d’été. L’après-midi, une adoration d’une heure rassemble tous les prêtres autour de Celui qui fait l’essentiel de leur ministère sacerdotal : Jésus Hostie et offert. Une heure de prière durant laquelle vos prêtres prient pour leurs fidèles, leur mission et demandent des grâces pour correspondre à la volonté de Dieu.
Cette semaine, c’est aussi l’attribution des apostolats : des missions nouvelles et des charges parfois inattendues... Certains chanoines seront amenés à quitter leur église et céder leur place pour en retrouver d’autres choisies par leurs supérieurs. Par avance merci de prier pour eux, car ce peut être parfois des déchirements et des écartèlements à offrir pour vos prêtres qui ne sont pas en bois. Etre voué à n’être que de passage dans la vie des gens, de passage dans le champ des âmes pour y semer cependant l’éternel, voilà le grand tiraillement de la vie sacerdotale.
Le temps du chapitre, c’est enfin et surtout pour chacun de nous une cure de jeunesse qui s’opère puisque nous nous retrouvons dans le cadre familier de nos années de séminaire. Seuls les traits de visage des uns, la calvitie des autres a changé. « Comme le temps passe » titrait Brasillach. C’était bien dit !
Chaque année la villa Martelli - qui constitue les bâtiments du séminaire saint Philippe Néri de Gricigliano - s’embellit sous le coup d’une chirurgie esthétique de qualité faite de ravalements et de restaurations diverses. Prions Dieu pour que l’esprit originel qui a conduit à Gricgliano ces 80 chanoines bénéficie du même éclat dans le cœur de chacun d’entre eux. Si besoin était, le chapitre est là pour effectuer dans leur âme un ravalement efficace.
Que ce chapitre 2016 participe à l’embellissement de nos âmes sacerdotales. Nous avons besoin de vos prières pour être de bons prêtres.
Des prêtres de Dieu. Des prêtres pour vous.

          Votre chapelain