Le 26 juin 2016, VIème dimanche après la Pentecôte


Chers amis des changements de rythme !

            A l’heure du départ en vacances, chacun prépare sa valise avec joie, application et grand sérieux. Serviette de plage, lunette de soleil sans oublier l’essentielle crème solaire : oui, vraiment, ces semaines estivales s’annoncent bien !
Si les vacances font partie de l’équilibre d’une vie (Dieu commande même aux hommes qu’Il a créés de réserver un jour de détente par semaine et le Lui consacrer : le fameux repos dominical qui est aussi jour du Seigneur), elles doivent, chers amis, elles-mêmes rester équilibrées.
Faire sa valise, partir en vacances, ce n’est pas oublier qui nous sommes et « envoyer promener » un certain nombre de nos principes.
Notre communauté, ici dans cette chapelle sainte Rita qui nous est si chère, tout au long des neuf derniers mois a entretenu (ou acquis !) l’habitude de prier chaque semaine dans le cadre protecteur de la nef ; et ce grâce au concours protecteur de la sainte liturgie. Cette bonne habitude, qu’on appelle une vertu, s’est acquise au prix d’efforts et de… constance. Un seul mot vraiment : bravo !
Cependant s’il vous plaît mes frères : devenez toujours davantage des moteurs dans vos foyers pour prier quotidiennement en famille. Prenez le temps de faire plaisir à Dieu pendant ces mois de juillet et d’août en vous mettant à genoux avec vos enfants pour honorer le Ciel qui vous donne la vie et ces vacances.
« Dieu n’est jamais en vacances » entend-on parfois de la bouche de prêtres pour stimuler la piété chez leurs ouailles ! Dieu que la formule est maladroite selon moi. Elle laisse percevoir une vision fort peu appétissante du Très-Haut : Dieu qui « travaille » tout le temps… il y a plus enthousiasmant non ?
Dieu bien au contraire est l’auteur et le sujet du repos éternel ! Il est ce paradis où Il nous attend ! A nous donc de retrousser nos manches spirituelles. A nous de faire en sorte que nos vacances terrestres étant habitées par la présence de Dieu deviennent une sainte préparation aux vacances éternelles du Ciel.
Qui elles seront assurément sans coups de soleil !
Votre chanoine
PS : Avec tout mon dévouement sacerdotal auprès de vous 7 jours/7 et 24h/24