Le 17 juillet 2016, IXème dimanche après la Pentecôte


Chers amis des téléphones portables !


Pendant ce mois juillet, ayons de la considération pour les Saintes-Ecritures ! Choyons la parole de Dieu comme nous cocoonons notre téléphone portable !

Avons-nous du reste toujours les textes sacrés à porter de main, dans notre sac ou la poche de notre veste ?  Jetons-y un coup d'oeil plusieurs fois par jour ? 

Retournons la chercher quand nous l'avons oubliée ? Utilisons-nous des passages de la Sainte Bible pour envoyer des messages à nos amis ? Traitons-nous les évangiles comme si nous ne pouvions plus vivre sans eux ? Offrons-nous le Nouveau Testament à nos enfants, pour être toujours en contact avec eux ? Emmenons-le en voyage, au cas où ! Avons-nous toujours à porter du cœur des références bibliques en cas d'urgence ?

Contrairement au téléphone portable, la Bible a toujours un réseau. L’Esprit-Saint est connecté en permanence et la batterie est chargée pour la vie entière. Nous pouvons nous y connecter depuis n'importe quel endroit ! Nous n'avons pas besoin de nous soucier du manque de crédit, puisque DIEU a déjà payé la facture par l’envoi de son Fils Jésus et les crédits sont illimités.

Voici chers amis, pour votre gouverne, les numéros utiles pendant ces vacances. Je ne doute pas que vous saurez les composer en fonction de vos besoins !

NUMEROS UTILES

Vous êtes triste, composez* Jean 14. ou * Romain 8 :31-39
Les gens parlent contre vous, composez *Psaume 27.
Vous êtes énervé, composez*Psaume 51.
Vous êtes inquiet, composez*Matthieu 6, 19-24.
Vous êtes en danger, composez*Psaume 91.
Dieu vous semble loin, composez*Psaume 63.
Votre foi a besoin d'être fortifiée, composez*Hébreux 11.
Vous êtes solitaire et apeuré, composez *Psaume 22.
Vous êtes dur et critique, composez* 1Corinthiens 13.
Pour connaître le secret du bonheur, composez* Colossiens3 :12-17.

Notez ces numéros dans votre agenda !
A très vite au téléphone et en union de prières depuis la Suisse !

                                                                                                                   Votre chapelain